Inforegio UE Guvernul României MDRAP UAT Orașul Baia Sprie Instrumente Structurale 2007-2013

-->

BAIA SPRIE- Histoire

BAIA SPRIE- Histoire

La ville Baia Sprie est située au nord-ouest du département de Maramures, étant une des communautés qui définissent la ceinture minière de la zone.
Baia Sprie a une vaste histoire. Les vestiges d’un vieil habitat humain se retrouvent depuis les siècles I et II après Jésus Christ. La première mention écrite de la ville date de 1329, sur un document dans lequel le roi Charles Robert de Hongrie accorde aux habitants leurs premiers privilèges.
Le nom latin était Mons Medius qui dans la traduction signifie Mont Moyen. De cette période la ville lie son existence à l’exploitation minière et pendant des siècles apparaitra dans des documents à coté de Rivulus Dominarum, la ville de Baia Mare d’aujourd’hui, comme ville royale libre.
En 1360, on le trouve dans des documents sous le nom Montana Nostra, en 1348sous le nom de cite Civitas Medio Montis, en 1390 sous le nom Felsobanya, en 1406 de nouveau comme Civitas de Monte Medio, et plus tard en XIX e siècle de nouveau sous le nom Felsobanya. Si Baia signifie mine, Spria vient du latin asper qui signifie dur, ça veut dire qu’à Baia Sprie existaient des mines avec des conditions dures d’exploitation. Les vieux de la ville disent que le nom Spria provient d’une déesse qui avait ce nom. La preuve serait la statue de la déesse Spria située au vieux centre de la ville.
La ville Baia Sprie, située sur la rive de la rivière Săsar, au pied du mont Gutâi, a une superficie de 91km2. Doté d’un paysage naturel particulier a été aux XVIIIe - XIXe siècles une station touristique. Beaucoup de temps les mines de Baia Mare et de Baia Sprie ont représenté la propriété de la reine.
En 1411, les deux villes sont données par le roi de Hongrie Sigismond au despote de Serbie Stefan Lazarević pour la cite de Belgrad.. Après la mort de Lazarević, elle reste dans les mains du nouveau despote Branković. Ces deux despotes ont laissé un gout amer aux habitants de l’époque. Ils ont asservi les indigènes pour les bénéfices personnelles.
Le règne de Iancu de Hunedoara, entre 1446-1453, apporte des privilèges aux gens de ces villes, qui vont continuer pendant le règne de Matei Corvin. Une série d’événements ont apporté beaucoup d’amertumes pour la population de la ville :
-en 1460 le prince Polonais, Albert ravage la ville ;
-en 1562 les turques attaquent les lieux ;
-en1589 la ville a été incendié presque entièrement ;
-en 1690 la ville cède ses mines à l’état pour l’exonération fiscale ;
-en 1710 à cause de l’ épidémie de peste meurent 580 habitants ;
-en 1771 est marquée l’invasion des Tartares ;
-en 1780 la ville a été inondée ;
-en 1782 a lieu une invasion de sauterelles qui ont fait beaucoup de dommages dans l’agriculture ;
Malgré ces soucis, la ville est restée vive. Les richesses des montagnes ont assuré la prospérité et la reconstruction de la ville. La population a augmenté pendant le règne de l’impératrice Marie Thérèse de 300 habitants a 5000 habitants et est restée constante jusqu’au milieu du siècle passé.

INFORMATIONS DE CONTACT

CNIPT BAIA SPRIE, Strada Câmpului nr. 1A, 435100, Baia Sprie, județul Maramureș
+40 362.803.693
+40 362.803.693
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

TAUX DE CHANGE

METEO

Top